top of page
  • Photo du rédacteurAlexis Lacroix

Les frais de blanchissage : Guide complet pour les BNC

Dernière mise à jour : 3 juil.

BNC ayant souscrit un service de blanchissage. Les frais associés doivent être pris en compte dans la comptabilité des BNC

Le blanchissage du linge est bien plus qu’une simple tâche domestique pour de nombreux BNC. Qu’ils soient avocats, médecins, consultants ou entrepreneurs, la propreté et l’apparence professionnelle de leurs vêtements sont essentielles. Cependant, cette exigence peut également représenter une dépense significative. C’est là que la compréhension des tarifs pratiqués par les pressings et la maximisation des avantages fiscaux deviennent essentielles.

Les frais de blanchissage professionnel englobent toutes les dépenses liées à la propreté et à l’entretien des vêtements utilisés dans l’exercice d’une profession libérale. Cela inclut le nettoyage, la réparation et le repassage des articles pour garantir une présentation impeccable. Que vous soyez avocat, médecin ou consultant, des vêtements propres et bien entretenus sont essentiels pour inspirer confiance et crédibilité à vos clients, patients et partenaires commerciaux.


Les avantages de l’externalisation du blanchissage

De nombreux BNC optent pour l’externalisation de leur blanchissage en ayant recours aux services de pressing professionnels. Cela leur permet de bénéficier de l’expertise d’un professionnel pour le nettoyage de vêtements délicats ou spécifiques à leur domaine. C’est un moyen pour eux de gagner du temps et de se concentrer sur leur travail plutôt que sur les tâches de blanchissage.


Éligibilité des frais de blanchissage à la déduction fiscale

Il est important de comprendre que les frais de blanchissage peuvent être éligibles à la déduction fiscale, sous certaines conditions. Ils doivent être considérés comme des charges d’exploitation, directement liés à l’exercice de votre profession libérale, et doivent être justifiés par des preuves adéquates. Pour simplifier cette démarche, un forfait de blanchissage peut être évalué mensuellement, en se basant sur les tarifs habituellement pratiqués par les blanchisseurs.


Calcul des frais de blanchissage

Comment déterminer le forfait de blanchissage ? Le forfait de blanchissage concerne l’entretien des vêtements professionnels. Il offre deux options d’entretien :

La première consiste à recourir aux services d’une blanchisserie, ce qui implique de conserver les factures pour les inclure dans la comptabilité.

La seconde option est de prendre en charge soi-même l’entretien du linge, une pratique souvent adoptée par les infirmières libérales. Cette solution engendre des coûts en électricité, en eau et en produits d’entretien, qui s’accumulent au fil du temps.

L’administration fiscale accepte une évaluation forfaitaire des frais de blanchissage dès lors qu’ils sont justifiés. Pour ce faire, il est possible de demander un devis auprès d’une blanchisserie ou de réaliser un lavage en blanchisserie une fois par trimestre ou par an, afin de disposer d’une facture à jour des tarifs pratiqués.

À titre d’exemple, des frais de blanchissage de 5 euros par jour travaillé, avec une moyenne de 15 jours travaillés par mois, soit 180 jours par an, permettent de déduire 900 euros chaque année.


Importance fiscale de la déduction des frais de blanchissage pour les BNC

La déduction fiscale des frais de blanchissage revêt une importance majeure pour les BNC. Non seulement elle permet d’optimiser la charge fiscale globale en réduisant le bénéfice imposable, mais elle encourage également la conformité avec les normes d’hygiène et de présentation requises dans de nombreuses professions. Ainsi, elle favorise une image professionnelle positive, qui peut avoir un impact direct sur le succès et la réputation du professionnel dans son domaine.

6 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page